dans Non classé

Je suis récemment tombé sur un article marquant, Des travailleurs immigrants infidèles aux entreprises de la région, dans la Voix du Sud. Dans cet article on dit que plusieurs nouveaux employés immigrants qui arrivent dans la région de Beauce-Etchemin et de Bellechasse quittent rapidement leurs emplois pour des salaires plus élevés ou aller rejoindre des communautés dans les grands centres urbains. Même si plusieurs entreprises investissent des montants importants afin d’accueillir ces nouveaux employés, le risque relié à ce genre d’investissement augmente.

Le recrutement de main-d’oeuvre est déjà très complexe dans la région de Chaudière-Appalaches, région qui a le plus bas taux de chômage au Québec. Selon l’article les entreprises investissent entre 3 500$ et 21 000$ pour un nouvel employé. Avec le risque que l’employé quitte rapidement ces fonctions et que l’entreprise se retrouve à refaire les étapes fois après fois, plusieurs d’entres elle cherche de nouvelles solutions.

Eh bien oui, l’automatisation et la robotique nous permet de venir résoudre se manque de main-d’oeuvre. Les projets robots et d’automatisation demande de l’investissement. Nous avons longtemps calculé le retour de l’implantation de la robotisation ou l’automatisation en analysant la production de la cellule par rapport à une production manuelle. Par contre, avec des investissements de plus en plus importants pour recruter de la main-d’oeuvre, ces chiffres doivent maintenant faire parti de vos calculs de retour sur l’investissement pour tout projet de robotisation, d’automatisation ou d’amélioration continue.

Au lieu de travailler sans cesse et d’investir de plus en plus sur le recrutement, prenez quelques minutes pour nous consulter. Nous pourrons voir avec vous quel est le réel potentiel de robotisation et automatisation à votre usine!