dans Non classé

Le virage 4.0 s’installe tranquillement mais sûrement dans nos industries et nos usines Québécoises. Les gestionnaires sont mis au faits des procédures, des possibilités et prennent de plus en plus d’assurance pour emboîter le pas. La réussite de ce virage repose en effet sur la mise à jours des connaissances mais aussi sur le soutien offert aux travailleurs.

C’est en masse que les aînés quittent pour une retraite bien méritée. Avec ce départ, le risque de perdre des connaissances et un savoir faire précieux est grand. Avant le grand départ de cette main d’oeuvre d’or, les gestionnaires d’entreprises ont un devoir; amalgamer le savoir et les compétences des différentes générations!

En effet, les nouveaux travailleurs veulent apporter la technologie dans leurs pratiques, mais manquent d’expérience et de connaissances par rapport aux méthodes de travail. De plus, sont confrontés au plus expérimentés qui sont plus réticents au changement, car ils maîtrisent leurs façons de faire, qui fonctionnent depuis toujours! Alors, ils ne veulent pas changer!

Les travailleurs sont porteurs de ce changement industriel. Nous sommes à l’ère la différence des générations peut être une grande force si elle est bien gérée. Le défi des gestionnaires est donc de guider les 2 parties afin que l’une ne perçoive pas l’autre comme une menace pour laisser place à la collaboration. Il faut donc valoriser chaque génération et leurs forces propres, travailler de concert avec tous les acteurs du changement afin que chacun se positionne dans le rôle qu’il veut prendre dans ce virage 4.0.

Pour en tirer partie, il est nécessaire de pratiquer une bonne gestion des compétences. Elle peut passer par plusieurs méthodes de jumelage intergénérationnel soit le mentorat ou le coaching. En plus de valoriser les deux parties, le transferts des connaissances et des bonnes pratique se fera de façon efficace.

Sachez laisser place à l’innovation, écoutez votre main d’oeuvre et soyez créatif afin d’assurer l’évolution de votre structure organisationnelle. Comme quoi jeunesse peut savoir et vieillesse peut encore!!

 

__________

__________