dans Robotique dans votre entreprise

Le manque de main-d’œuvre est la vraie “pandémie” qui affecte les manufacturiers du Québec. L’automatisation et la robotisation sont souvent mentionnées comme solution potentielle à ce problème.

En effet, pour cette entreprise de Saint-George-de-Beauce, l’investissement dans une cellule robotique collaborative a permis d’offrir une nouvelle dynamique de main-d’œuvre et de productivité.

Visionnez cette étude de cas

Usimax est une entreprise familiale d’usinage de précision qui a développé une expertise particulière dans la conception et la fabrication de boîtes d’engrenages. 

Pierre-Luc et Pierre-Albert Dion de Usimax

L’entreprise a vu plusieurs gains et changements positifs lors de la mise en production de leur nouvelle cellule robotique. Celle-ci est en fait constituée d’un robot collaboratif Universal Robots UR10e ainsi que d’une base et station d’ébavurage conçu par Revtech Systèmes. La cellule utilise aussi d’autres composantes comme la pince électrique intelligente, Hand-E, et le système de suivi de production, Insights de Robotiq.

La station d’ébavurage

La perception des employés

Au niveau de l’acceptation de ce nouveau collègue, les employés d’Usimax ont tous vu cet investissement comme une source de motivation, un compagnon pour les aider à faire leur travail et les tâches moins excitantes.

Comme Pier-Luc Dion de Usimax le mentionne, certains employés qualifiés pour faire des mises en route de production et démarrer de nouvelles pièces se retrouvaient à faire des heures et des heures de production. L’arrivée d’une cellule robotisée a permis de pouvoir combler les besoins de production et de libérer les employés plus qualifiés à des tâches à plus grandes valeurs pour l’entreprise.

Impacts sur l’entreprise

La productivité a été un des premiers gains reconnus par l’entreprise. En effet, l’utilisation de cette nouvelle cellule a permis de doubler, voire tripler la productivité sur certains contrats!

Elle a permis également de venir stabiliser la production et même aller cherche de nouveaux clients! Effectivement, de savoir que le robot sera en mesure de faire de plus grosses productions sans se casser la tête pour la main-d’œuvre à y assigner permet de s’ouvrir à de nouveaux contrats. Le prix et les délais lors des soumissions sont également plus faciles à estimer et optimiser.

Conseils de ceux qui l’ont fait 

Le premier conseil de Pier-Luc de Usimax est de savoir bien s’entourer. En effet, avec l’implication de Revtech Systèmes, Usimax a pu valider des éléments techniques avant l’investissement et avoir une mise en route rapide de la cellule afin d’en profiter dans sa production le plus tôt possible. 

Par la suite, Revtech s’assure toujours de bien former leurs clients afin de les rendre autonomes avec leur cellule robot. Aujourd’hui, Pier-Luc a déjà amélioré, optimisé et même programmé des nouvelles productions par lui-même!

Et pour l’avenir

Pier-Luc sait bien qu’avec les enjeux de main-d’œuvre, qui sont là pour rester, et la mondialisation qu’une entreprise se doit d’innover et d’investir afin de rester compétitif. 

Le conseil de Revtech

Chez Revtech, notre conseil numéro / dans un projet comme celui-ci s’est d’avoir un champion en entreprise qui est attitrée au projet à temps complet ou presque. Cela permet à l’entreprise de s’impliquer dans le processus de conception et d’avoir une ressource interne formée et connaissante sur ces nouvelles technologies.

Par contre il faut faire attention de ne pas garder tous les oeufs dans le même panier. Nous recommandons également d’avoir un plan de communication et documentation de ces connaissances afin qu’elles puissent rester avec l’entreprise dans tous ces efforts d’innovation!

Cliquez ICI pour visionnez notre webinaire sur les robots collaboratifs et l’alimentation de CNC

 

__________

__________